Bienvenue sur l'Espace Acteurs du Tourisme en Bretagne

Vous êtes ici : Accueil > Nouveautés > Vu dans la presse

Vu dans la presse

Trier les évenements par :

Toute l'actualité

  • L'hôtel du futur : une expérience visuelle, sensorielle et high-tech

    Le 12/09/2012

    Pour François Garcher, directeur de l'hôtel Mercure Strasbourg-Saint Jean, un hôtel pour perdurer doit innover sans cesse, aller au-devant des attentes de ses clients et les surprendre. Quatre points sont à privilégier dans le traitement des chambres : le décor avec des thèmes tendance ou très originaux, le confort (lit king size, matelas à mémoire de forme, plusieurs sortes d'oreillers, machine à café, ouverture de porte digitale…), l'équipement multimédia (TV à écran plat, home cinéma, ordinateur à disposition…), et les services gratuits (thé, café, jeux vidéo, téléphone et Wifi gratuit…). L'application de ces préceptes pour trois des dernières chambres créées dans son établissement, la chambre 2030 futuriste, et les chambres "Une femme" toute en rondeur et "Un homme" sur le thème du golf, lui ont valu d'être nommé ou de gagner plusieurs concours et trophées touristiques. Une recommandation toutefois : faire un investissement raisonnable, en rapport avec sa marge.

     Source

    "Innover, surprendre, oser… pour réinventez l'hôtellerie

    Isabelle Deligny -  Industrie Hôtelière, septembre-octobre 2012

  • IFM Top Résa : le prochain rendez-vous des professionnels du tourisme

    Le 11/09/2012

    Du 18-21 septembre 2012, l'IFM Top Resa se tiendra dans le pavillon 7.2 de la Porte de Versailles à Paris et abritera 294 stands. Cette année, le salon s'attaque au voyage d'affaires. Les réseaux spécialisés seront réunis pour la première fois pendant toute la durée du salon sur un espace dédié.

    Source

    L'Echo touristique, 7-13 septembre 2012

  • Baignades.sante.gouv.fr

    Le 06/09/2012

    Ce site web permet d'identifier via une carte géographique interactive la qualité des eaux des sites de baignade, en eau douce comme en eau de mer, de l'ensemble du territoire. Accessible en trois langues il donne toutes les précisions sur les modalités des contrôles effectués et dispense des conseils pour se baigner en toute sécurité.

    Source

    La Gazette officielle du tourisme, 5 septembre 2012

  • Les voyages "bleisure" : une tendance en progression

    Le 28/08/2012

    Combiner travail et loisirs, voyage d'affaires et d'agrément, tel est le crédo du "bleisure". Dans ce type de voyage, soit le voyageur d'affaires est accompagné, soit il prolonge en solo son séjour dans la destination d'accueil.

    Il semble que toutes les parties prenantes soient gagnantes : le voyageur qui économise une partie de ses frais de déplacement, son organisation qui épargne souvent sur le coût du transport alors réalisé dans une classe plus économique, les entreprises touristiques et les territoires car ils bénéficient de retombées économiques plus importantes que dans le cas d'un voyage uniquement professionnel.

    Il reste à adapter l'offre. Les voyageurs d'affaires-agrément privilégient un haut niveau de confort, de commodités et de services. Ils attendent des services adaptés aux deux volets de leur séjour (avantages tarifaires pour les accompagnants, offre de loisirs, programmes pour les enfants…).

     

    Source

    La tendance des voyages de type bleisure s'accentue.

    Chantal Neault

    Réseau de veille en tourisme, 14 août 2012

  • Les touristes en milieu rural prêts à consommer plus, mais à proximité de leur lieu de villégiature

    Le 09/08/2012

    Selon une étude tout récemment commanditée par la DATAR, la campagne française dispose d'une image très positive, tant auprès des Français que de nos voisins européens. Vu comme un lieu d'authenticité, de convivialité, de ressourcement..., elle attire particulièrement des clientèles potentielles urbaines et des catégories socio-professionnelles supérieures. Le nombre de nuitées à la campagne a d'ailleurs augmenté de plus de 5% depuis cinq ans. En revanche les dépenses ne suivent pas. Pourquoi ?

     

    Si ces clientèles privilégient la détente et  le repos, près de 70% d'entre elles sont prêtes à réaliser des activités hors de leur lieu d'hébergement, au minimum une fois tous les deux jours. Elles souhaitent participer aux animations locales (marchés, foires, expositions d'artisanat…) et découvrir le patrimoine local s'il est valorisé pour accueillir des visiteurs. Les évènements locaux, la gastronomie, les parcours de randonnées structurés, les pistes cyclables intéressent les vacanciers. A une condition : la proximité. S'ils sont prêts à parcourir de longues distances pour se rendre dans un lieu de villégiature, une fois sur place, les vacanciers ne veulent pas passer plus de 20 mn (à pied ou en voiture) pour accéder à une activité. En matière de commerce et de services, ils attendent des horaires d'ouverture proches de ceux pratiqués en milieu urbain.

     A noter : la Bretagne vient en tête des régions les plus souvent citées comme lieux de séjours projetés pour des vacances à la campagne en France.

     

    Source

    Les attentes en matière de tourisme rural en France

    Territoires en mouvement, été 2012, p3-5

  • Un premier semestre 2012 difficile pour l'hôtellerie en province

    Le 08/08/2012

    Depuis le début de l'année, l'hôtellerie en régions enregistre un recul régulier de la fréquentation. Cette baisse du taux d'occupation des établissements n'est pas compensée par le maintien ou la progression des prix moyens. Seule Paris tire son épingle du jeu, en raison de sa capacité à attirer les clientèles étrangères et à capter aussi bien une clientèle d'affaires que d'agrément.

     En Bretagne, l'hôtellerie affiche, en juin, une baisse de près de 10 % du volume global des nuitées par rapport à 2011. Toutefois les nuitées étrangères se maintiennent. Ces  résultats bretons sont inférieurs à la tendance nationale mais ils s'alignent sur ceux de la façade atlantique, marqués par une météo particulièrement pluvieuse.

    Sources

    Deloitte conseil - Performances hôtelières en France, Juin 2012

    Morgoat, Module hôtellerie – Tableau de bord de l'hôtellerie bretonne, juin 2012

  • Aux USA, les pros du tourisme ont largement adopté les médias sociaux

    Le 03/08/2012

    Le résultat d'une étude publiée sur le blog Atout France Etats-Unis, et réalisée auprès de 160 professionnels du tourisme américains (agences de voyages et tour opérators), révèle que 63 % d'entre eux utilisent les médias sociaux.

    Ils cherchent essentiellement à  toucher des clients potentiels ou à communiquer auprès de prestataires ou de partenaires. Ils l'utilisent prioritairement dans un objectif de marketing ou de communication.  Leur but est avant tout d'accroître la fidélité à leur marque et d'acquérir de nouveaux clients. La performance se mesure entre autres, par le nombre de contacts obtenus et la mesure de la fidélité.

    48 % d'entre eux ont prévu d'augmenter leurs investissements sur ce créneau en 2012.

     

    Source :

    Les professionnels du tourisme et les médias sociaux aux Etats-Unis.

    Blog Atout-France Etats-Unis

  • Animations de loisirs : une quête de valeurs

    Le 01/08/2012

    Parmi le foisonnement d'animations proposées aux vacanciers, certaines sont plus en phase avec des attentes et des besoins modifiés par le climat de crise économique et écologique.

     Les animations de type commercial (vide-greniers, marchés artisanaux…) ou liées aux capacités de mobilisation des réseaux sociaux (flash mobs, apéro géant…) semblent en perte de vitesse.

     A contrario, les pratiques qui ont le vent en poupe séduisent par les valeurs qu'elles véhiculent. Ce sont par exemple l'esthétisme et la magie des animations proposées à la nuit ou au petit matin, la lenteur ou la temporalité décalée de la sieste et des transports collectifs à traction animale ou écologiques, ou encore la créativité, le ludisme de celles qui permettent de "mettre la main à la pâte" ou de jouer ensemble en famille  (enquêtes, chasses au trésor...). 

    Source :

    Les loisirs "in" et "out", Touriscopie n°149, Juillet-août 2012